Monthly Archives: March 2014

ACATHISTE A SAINT NECTAIRE D’EGINE

LE NOUVEAU FAISEUR DE MIRACLES

9 NOVEMBRE

 

 

Kontakion 1:

Dans la joie du cœur chantons des hymnes à l’astre nouvellement révélé de l’Orthodoxie, le rempart nouvellement érigé de l’Eglise ; glorifié, en effet, par l’activité de l’Esprit, il répand la grâce abondante des guérisons pour ceux qui l’implorent :

Réjouis-toi, o Père Nectaire, modèle de patience, amoureux de la vertu.

 

Ikos 1:

Dans le monde tu te montras un homme à l’esprit merveilleusement divinisé, o Nectaire, hiérarque du Christ, pour avoir passé à travers la vie dans la sainteté, tu te montras irréprochable, vénérable et agréable à Dieu en toutes choses. C’est pourquoi tu es attentif à notre prière :

Réjouis-toi, toi par qui les fidèles sont édifiés ;

Réjouis-toi toi par qui l’ennemi est effrayé,

Réjouis-toi, continuateur des vénérables pères,

Réjouis-toi, enseignant divin de l’Orthodoxie !

Réjouis-toi, toi par qui l’Eglise s’unit en chœur,

Réjouis-toi, toi en qui Egine se réjouit !

Réjouis-toi, o Père Nectaire, modèle de patience, amoureux de la vertu.

 

Kontakion 2:

T’étant paré toi-méme de la douceur de l’âme depuis ta jeunesse, Saint Père, un fervent désir a consumé ton cœur : devenir un précheur du Saint évangile. Depuis l’enfance tu connaissais les Ecritures qui peuvent éveiller l’homme au Salut leur enseignant à clamer : Alléluia !

 

Ikos 2:

Quand tu quittas ta maison et partis en voyage pour Constantinople, tu supportas les épreuves au milieu des distractions de ce monde sans abandonner la Foi héritée de ta grand-mère puis de ta mère et enfin ancrée en toi, te consacrant fermement à la prière et à l’étude de l’enseignement des Pères, que tu recopias sur des colis et des papiers d’emballage pour que les autres puissent les lire et en recevoir un profit spirituel. Pour cela, à celui qui fut dans ce monde sans étre de ce monde, remplis par la foi nous crions à pleine voix en action de grâce :

Réjouis-toi, temple très saint de l’action de Dieu,

Réjouis-toi, livre de mœurs nouvelles divinement écrit !

Réjouis-toi, car tu t’es rendu semblable aux saints jusqu’à la perfection ;

Réjouis-toi, car tu repoussas avec sagesse les biens matériels !

Réjouis-toi, splendide victoire de la Foi ;

Réjouis-toi, héraut de la grâce comblé d’honneur !

Réjouis-toi, o Père Nectaire, modèle de patience, amoureux de la vertu

 

Kontakion 3 :

Fervent amoureux de la vie monastique, tu visitas souvent le Monastère des Saints Pères, t’y entretenant du combat spirituel avec son fondateur, l’Ancien Pacome. Comme tu aspirais à l’habit angélique, tu fus tonsuré et te consacras à la prière en faveur des étres et tu chantas alors: Alléluia !

 

Ikos 3:

Entièrement consumé par l’amour de la connaissance céleste, tu re�us la grâce de poursuivre ton éducation théologique à laquelle tu t’adonnas avec zèle et abnégation. Pendant que tu vivais à Athènes tu étudias jour et nuit, ne connaissant pas d’autres chemins que ceux de l’école et de l’église. C’est pourquoi, à toi notre instructeur en théologie céleste, nous tes enfants, te disons pleins de joie :

Réjouis-toi, magnifique pilier de piété ;

Réjouis-toi, cité de refuge pour les croyants !

Réjouis-toi, inexpugnable forteresse de l’Orthodoxie ;

Réjouis-toi, vénérable réceptacle et louange de la Sainte Trinité !

Réjouis-toi, toi qui portas la Lumière en ces temps derniers comme un soleil sans déclin ;

Réjouis-toi, toi qui répandis le nectar de la grâce parmi tous les croyants.

Réjouis-toi, Père Nectaire, modèle de patience, amoureux de la vertu !

 

Kontakion 4:

Revétu de véritable sainteté et de mœurs pures, le Patriarche Sophrone d’Alexandrie vit en toi une magnifique potentialité de service pour la Sainte Eglise du Christ. Tu fus donc ordonné à la prétrise sacrée et élevé à la dignité épiscopale. o sage, tu offris ta vie au Christ en pur sacrifice, toujours chantant : Alléluia !

 

Ikos 4:

Dans ta position de Métropolite de la Pentapole, tu aimas profondément les fidèles, car méme revétu de la dignité de la hiérarchie, tu ornas ta vie d’humilité. Toujours dédaigneux des possessions matérielles, tu ouvris la main généreusement et distribuas sans compter tes aumones aux pauvres. Comme ton Maître, tu vins volontairement non pour étre servi mais pour servir et donner ta vie en ran�on pour un grand nombre. Conquis par ton amour, nous qui honorons ta sainte mémoire crions ainsi à ton adresse :

Réjouis-toi, modèle des agneaux et des bergers ;

Réjouis-toi, pure et noble demeure de la sainteté !

Réjouis-toi, digne compagnon des anges ;

Réjouis-toi, excellent guide des hommes !

Réjouis-toi, car à travers toi nous sommes libérés des passions corporelles ;

Réjouis-toi, car à travers toi nous sommes remplis des délices spirituels !

Réjouis-toi, Père Nectaire, modèle de patience, amoureux de la vertu.

 

Kontakion 5:

Quand l’ennemi de nos âmes te vit travaillant avec tant d’humilité, il ne put supporter ta sainte présence parmi le peuple. Suscitant les calomnies, incitant les rumeurs, il s’effor�a de détruire ta bonne réputation pour t’amener à l’amertume et à la colère. Mais tu vainquis tous ses procédés, car en toute occasion tu t’abandonnas humblement à Dieu en chantant : Alléluia !

 

Ikos 5:

Manquant méme de ton pain quotidien, diffamé de toutes parts, tu prias pour tes accusateurs, suppliant le Père de les pardonner. Refusant de dire méme un mot pour ta défense, tu supportas joyeusement, abandonné à la volonté de Dieu, rempli de confiance en l’action de ton fidèle Créateur. C’est pourquoi, admirant ta longanime et indéfectible endurance, nous tes enfants nous exclamons :

Réjouis-toi, trésor d’abondante miséricorde ;

Réjouis-toi, nourriture inépuisable pour les affamés !

Réjouis-toi, réceptacle de vertus splendides ;

Réjouis-toi, modèle d’humilité spirituelle !

Réjouis-toi, toi qui sus dire : � Père pardonne-leur car ils ne savent pas ce qu’ils font � ;

Réjouis-toi, toi qui rendis le bien pour le mal !

Réjouis-toi, Père Nectaire, modèle de patience, amoureux de la vertu.

 

Kontakion 6:

Etant fortement attiré par la vie de quiétude de la Sainte Montagne, tu ne pus néanmoins abandonner les étres, et bien au contraire, accordant toute ton attention à leur demande, tu restas dans le monde selon leurs vœux pour proclamer les paroles du salut. Gratuitement tu re�us et gratuitement tu donnas, appelant tous les hommes à proclamer : Alléluia !

 

Ikos 6:

Avec les paroles de ta bouche tu versas la douceur céleste dans les cœurs de ceux qui recevaient tes mots avec foi, guidant les esprits des fidèles dans leur recherche des choses d’en haut. Les écrits sacrés de tes enseignements réjouissent sans cesse les âmes des pieux ; car mû par le Saint Esprit, Père, tu rapportas sagement des paroles de grâce et d’instruction à ceux qui te crient :

Réjouis-toi, serviteur fidèle de la très Saint Trinité ;

Réjouis-toi, demeure ornée du Saint Esprit.

Réjouis-toi, lumière qui illumines jusqu’aux confins de la terre ;

Réjouis-toi, qui délivres les étres des abîmes de la perdition !

Réjouis-toi, toi qui exaltes la vérité ;

Réjouis-toi, toi qui dissipes l’erreur !

Réjouis-toi, Père Nectaire, modèle de patience, amoureux de la vertu !

 

Kontakion 7:

Invité à assumer la direction de l’école ecclésiastique de Riziarios, tu apportas la paix o� ne régnait que la confusion, car tu traitas tout le monde avec l’amour d’un père. C’est pourquoi tes étudiants pleins de gratitude chantèrent à Dieu : Alléluia !

 

Ikos 7:

Fortifié dans la grâce demeurant dans le Christ Jésus, ayant re�u les paroles de Vie, tu les transmis aux hommes fidèles qui, grâce à ton bon enseignement et à ton exemple spirituel devinrent capables à leur tour de les enseigner aux autres. Endurant les épreuves comme un bon soldat du Christ, tu ne te laissas pas empétrer dans les affaires de cette vie mais tu pensas seulement à plaire au Maître. C’est pourquoi comme à un travailleur qui n’a pas besoin d’avoir honte, partageant équitablement la parole de vérité nous proclamons des paroles comme celles-ci :

Réjouis-toi, professeur des divins commandements ;

Réjouis-toi, toi qui par tes enseignements rends sages les insensés!

Réjouis-toi, nouveau Paul, qui nous a transmis un solide enseignement ;

Réjouis-toi, nouveau Jude, qui nous a exhortés à combattre avec ardeur pour la foi !

Réjouis-toi, nouveau Chrysostome, qui a versé sur l’Eglise le nectar céleste de la piété ;

Réjouis-toi, nouveau Damascène qui a protégé les fidèles des doctrines impies !

Réjouis-toi, Père Nectaire, modèle de patience, amoureux de la vertu !

 

Kontakion 8:

Paré avec sagesse de la compréhension et de l’humilité, tu portas ensemble de vénérables vierges dans la dévotion, les conduisant au Christ par tes paroles et les œuvres de ta vie irréprochable, leur enseignant à chanter : Alléluia !

 

Ikos 8:

Ecoutant tes prières et tes ferventes supplications, le Seigneur qui exauce les vœux de ceux qui le craignent t’a conduit dans l’île d’Egine o� tu as rebâti le monastère qui avait été abandonné. Qui pourra décrire tes œuvres et ton dur labeur ? Exer�ant la vigilance en toute chose, tu te montras un modèle de divine vertu. Aussi tes filles spirituelles en action de grâce te crient-elles :

Réjouis-toi, toi pure et honorable demeure de la sainteté ;

Réjouis-toi, toi lampe toute lumineuse bien aimée de tous !

Réjouis-toi, digne compagnon des anges ;

Réjouis-toi, excellent guide des hommes !

Réjouis-toi, règle pieuse de la foi ;

Réjouis-toi, sainte purification des mortels !

Réjouis-toi, Père Nectaire, modèle de patience, amoureux de la vertu !

 

Kontakion 9:

Les hommes à l’esprit mondain ne peuvent comprendre ta patience, car en dépit des nombreux soucis du monastère, tu ne cessas pas d’écrire des livres édifiants pour la vie des Chrétiens vivant dans le monde. C’est pourquoi émerveillés par la sagesse infinie qui te fut donnée nous crions à Dieu : Alléluia !

 

Ikos 9:

T’étant installé au monastère à Egine, tu devins entièrement esprit et tu menas une vie entièrement spirituelle. Vénérable, doux, humble, bienveillant, totalement rempli de compassion et d’amour, tu continuas le bon combat faisant en sorte de veiller sur ceux dont le Christ Jésus s’était saisi. Dans tes voies de piété tu suivis indéfectiblement Denys, le pasteur divin d’Egine. Maintenant que tu participes à la gloire céleste avec lui, re�ois de nous ces prières :

Réjouis-toi, toi qui dédaignas le monde et ses plaisirs trompeurs ;

Réjouis-toi, toi, toi qui re�us en retour des bénédictions célestes !

Réjouis-toi, toi qui soumis entièrement ta chair à ton esprit,

Réjouis-toi, toi qui assujettis ton esprit au très doux Seigneur Jésus !

Réjouis-toi, ami des Saints Pères ;

Réjouis-toi, instructeur de la prière du cœur !

Réjouis-toi, Père Nectaire, modèle de patience, amoureux de la vertu.

 

Kontakion 10:

Ne négligeant jamais la prière mentale mais plutot toujours criant des profondeurs de ton cœur : � Seigneur Jésus Christ aie pitié de moi � tous furent témoins que tu devins complètement spiritualisé. Remarquant en toi une exceptionnelle douceur qui irradiait de ta présence sereine, les fidèles s’exclamaient pleins de joie : Alléluia !

 

Ikos 10:

Sachant que la Toute Sainte Vierge est le rempart de tous les saints et la joie des moines tu lui offris souvent tes intercessions avec larmes et tu te confias à sa maternelle protection. Ecrivant de belles hymnes, tu donnas aux fidèles le don de ton amour leur apprenant à chanter � Réjouis-toi Epouse inépousée ! � c’est pourquoi nous te crions :

Réjouis-toi, précieux élu du Christ ;

Réjouis-toi, parfum très pur de Dieu !

Réjouis-toi, toi qui montras un amour ardent pour le Seigneur !

Réjouis-toi, toi qui toujours honoras sa Sainte Mère ;

Réjouis-toi, fierté de l’Eglise Orthodoxe ;

Réjouis-toi, toi qui accomplis de nombreux miracles à travers la puissance de Dieu !

Réjouis-toi, Père Nectaire, modèle de patience, amoureux de la vertu.

 

Kontakion 11:

Quand vint le temps pour toi du départ pour le Christ afin de recevoir la couronne des justes préparée pour toi au ciel, tu enduras de sévères douleurs et souffrances avec une patience exemplaire. Toujours rendant grâce au Père Céleste et bénissant son saint nom, tu crias sans cesse : Alléluia !

 

Ikos 11:

Le Seigneur, qui toujours glorifie ceux qui le glorifient, ne permit pas que ta vertu fût cachée mais désirant que ceux qui sont sur terre connaissent la gloire qu’Il t’a donnée aux cieux a révélé tes reliques comme source de guérisons et de miracles. Pour cela immédiatement après ton repos, comme ton corps était prét pour l’enterrement, le Seigneur accomplit des prodiges par l’intermédiaire de ton gilet, relevant un homme qui était paralysé depuis de nombreuses années. C’est pourquoi ensemble avec lui nous te crions avec reconnaissance :

Réjouis-toi, prompt secours de ceux qui sont dans le besoin ;

Réjouis-toi, flot continu de miséricorde par lequel nous sommes lavés !

Réjouis-toi, médecin de l’âme et du corps ;

Réjouis-toi, nouvelle piscine de Siloé, guérison des infirmes !

Réjouis-toi, douce myrrhe de la compassion ;

Réjouis-toi, thaumaturge des fidèles !

Réjouis-toi, Père Nectaire, modèle de patience, amoureux de la vertu.

 

Kontakion 12:

Des multitudes de fidèles de tous pays affluent continuellement à ton saint tombeau, saint unique, et de tes précieuses reliques les fidèles obtiennent grâce divine et réponses à tous leurs vœux. o Père toi qui tu sais si bien comment, exauce aussi les vœux de ceux qui te crient : Alléluia !

 

Ikos 12:

Chantant des louanges nous te glorifions, Nectaire tout digne d’étre loué ; car en toi, Dieu qui est glorifié dans la Trinité, est merveilleusement glorifié. Mais méme si nous t’offrions une multitude de psaumes et d’hymnes composés à partir de l’âme, Saint thaumaturge, nous ne pourrions égaler le don de tes miracles ; aussi, émerveillés par eux nous te crions :

Réjouis-toi, toi qui déjouas tous les pièges du malin ;

Réjouis-toi, qui fus sanctifié corps et âme !

Réjouis-toi, prompt secours de ceux qui sont dans le besoin ;

Réjouis-toi, restauration de la santé des malades !

Réjouis-toi, guérison des maladies par la grâce de Dieu ;

Réjouis-toi, aide de ceux qui souffrent cruellement !

Réjouis-toi, Père Nectaire, modèle de patience, amoureux de la vertu.

 

Kontakion 13:

Toi qui partages la vie céleste des cieux avec les anges, Père Nectaire, car tu travaillas à plaire à Dieu, accepte notre offrande présente, et intercède sans relâche pour ton troupeau et pour tous les Orthodoxes qui t’honorent, de sorte que nous puissions étre guéris à la fois des maladies de l’âme et du corps et qu’ensemble avec toi dans le Royaume éternel nous puissions chanter : Alléluia !

 

Ikos 1 (répété):

Dans le monde tu te montras un homme à l’esprit merveilleusement divinisé, o Nectaire, hiérarque du Christ, pour avoir passé à travers la vie dans la sainteté, tu te montras irréprochable, vénérable et agréable à Dieu en toutes choses. C’est pourquoi tu es attentif à notre prière :

Réjouis-toi, toi par qui les fidèles sont édifiés ;

Réjouis-toi toi par qui l’ennemi est effrayé,

Réjouis-toi, continuateur des vénérables pères,

Réjouis-toi, enseignant divin de l’Orthodoxie !

Réjouis-toi, toi par qui l’Eglise s’unit en chœur,

Réjouis-toi, toi en qui Egine se réjouit !

Réjouis-toi, o Père Nectaire, modèle de patience, amoureux de la vertu.

 

Kontakion 1 (répété):

Dans la joie du cœur chantons des hymnes à l’astre nouvellement révélé de l’Orthodoxie, le rempart nouvellement érigé de l’Eglise ; glorifié, en effet, par l’activité de l’Esprit, il répand la grâce abondante des guérisons pour ceux qui l’implorent : Réjouis-toi, o Père Nectaire, modèle de patience, amoureux de la vertu.

 

 

 

Prière de Saint Nectaire d’Egine à la Mère de Dieu

 

Eloigne de moi, o Vierge, les chaînes du péché,

celles de mes passions et des autres transgressions.

éloigne également de moi, l’insouciance et le sérieux exagéré,

terribles tous deux,

la curiosité malsaine et le bavardage,

l’inutile incontinence et l’orgueil

la négligence, l’ivrognerie et le manque de miséricorde,

les mauvais désirs, la terrible impureté,

l’extravagance, l’obscurité,

la grande insensibilité.

éloigne de moi la tendance à plaisanter,

la jouissance, la prodigalité.

Le rire de l’immoralité et de tout mal.

Donne-moi, o Souveraine, le jeûne,

la prudence, la vigilance et une parfaite obéissance.

Donne-moi la prudence en tout

et un discernement aigu�,

le silence, l’ordre et la sainte patience.

Accorde-moi, o Notre Dame, le désir de travailler

à ma perfection et de l’atteindre,

et le zèle pour les vertus et l’exercice.

Garde, o Très Sainte,

mon âme, mon cœur et mon esprit

dans la sainteté et garde celle-ci dans la virginité.

 

Leave a Comment

Filed under Uncategorized @fr